Bilan - capture Russie - 2018


Depuis des nombreuses années, la Russie capture des mammifères marins. Dans les règles, les animaux sont capturés pour servir de sujets d'études scientifiques, avant d'être relâchés. Dans les faits, une partie est vendue à des aquariums.

En 2018, les médias du monde s'intéressent à la "prison de baleine", à Srednaja bay. Une centaine de cétacés s'y trouvent et l'hiver arrivant fait geler l'eau des enclos marins. Cela émeut.
Mais d'autres mammifères se trouvent aussi dans ce centre : morses, phoques tachetés et phoques barbus.
Tous sont voués à être vendus à des parcs chinois.
A moins que l'illégalité des captures soient reconnues et les animaux aptent à être relâchés.

Via les médias et des groupes ayant visités ce centre, voici le bilan des individus capturés
 
  • Béluga (Delphinapterus leucas) : 90 individus. 3 d'entre eux ne sont plus au centre depuis décembre 2018. Le centre dit qu'ils se sont échappés, mais d'autres personnes soupçonnent qu'ils sont décédés.
  • Phoque barbu (Erignathus barbatus) : 9 individus.
  • Morse (Odobenus rosmarus) : 6 jeunes individus. 
  • Orque (Orcinus orca) : 11 individus, nommés Alexandra, Kirill, Vitas, Vasilievna, Harja, Leha, Forest, Gaika, Zina, Zoya and Tihon. 
  • Phoque tacheté (Phoca largha) : environ 50 individus. 


source : facebook @russianorca
https://www.newsvl.ru/vlad/2019/01/21/177345/
https://www.newsvl.ru/vlad/2018/12/21/176590/
facebook @CaptiveWalrusNetwork


 
 



Créer un site
Créer un site